icon vimeofacebook

Clem Schreurs (1931-2019)


Clem_Schreurs.jpg

Clem Schreurs


(1931-2019)



Born in Zutendaal on January 10, 1931.

First vows on September 8, 1951.

Ordained priest on August 5, 1956.

Missionary in the Philippines from 1957 to 1959, and in Indonesia.

Died in Jakarta, Indonesia, on September 18, 2019 at the age of 88.



Clem grew up in a Catholic family in Zutendaal, with three brothers and six sisters, three of whom became nuns. For Clem, it was decided: after his secondary school studies in Genk, he wanted to go to Scheut to become a missionary. He was assigned to the Philippines in 1957 while waiting for his visa for Indonesia. He worked in the Philippines in the "School Press" in Baguio.

In 1959 he was able to leave for Indonesia. According to the confreres of his generation, Clem was not at all outstanding during his formation for the priesthood, but in Indonesia, he proved himself to be very talented. And one has the talents to be a blessing to others.

Clem made the best use of his talents to help a lot of people, and he could also enjoy them himself. Always well-dressed and clean, he frequented the wealthy as well as the needy people. Everywhere He felt at ease.

From 1959, he was a parish priest for two years in the remote stations of Rantepao, Toradja. He was procurator, treasurer, and secretary of the archdiocese of Makassar until 1968. Then he arrived in Jakarta, the capital, where he could have a good time. There he established a parish and a guesthouse for Scheut.

He achieved much for the Catholic Church in Indonesia and Scheut-Indonesia, but his main achievement was undoubtedly the creation of the pension fund for the Bishops' Conference. He made sure that people who had committed their lives to the church as catechists, nuns, priests, or in Catholic teaching, in the hospital sector or a church project, could enjoy their retirement after an active life of hard work. The intention was to invest the bonuses safely, and he did so in a crematorium, a travel agency, a construction company, and a publishing house.

Clem was a good religious man. Every day began with a Mass at the sisters' house, and he remained faithful to his breviary. As a Scheutist, he also had at heart the formation of the Indonesian Scheutists. He even contributed to the spiritual accompaniment of our young people. He was a good confrere and an exceptional host for all those who came to stay with him. It wasn't very easy for him to remain quiet, and after his retirement, he was still the co-founder of Fajar Baru, a children's home.

Clem loved life. He could work and enjoy it. Even when old age came with its sufferings and illnesses, he could continue to love this life because he believed in the other life, real life. Now he can rest close to the Lord, who will say to him: "Come, blessed of the Father, and enter into the peace that awaits you. For whatever you have done for the least of my people, you have done for me. »



Theo WYNANTS



Clem Schreurs

(1931-2019)



Né à Zutendaal le 10 janvier 1931. Premiers vœux le 8 septembre 1951. Ordonné prêtre le 5 août 1956. Missionnaire aux Philippines de 1957 à 1959, et par après en Indonésie. Décédé à Jakarta (IND), le 18 septembre à l’âge de 88 ans


Clem grandit dans une famille catholique à Zutendaal, avec trois frères et six sœurs, dont trois sont devenues religieuses. Pour Clem, c’était décidé : après ses études secondaires à Genk, il voulait aller à Scheut pour devenir missionnaire. Parce qu'après sa formation, il dut attendre longtemps son visa pour l'Indonésie, il partit pour les Philippines en 1957 et y travailla à la "School Press" à Baguio.

En 1959, il put partir pour l’Indonésie. Selon les contemporains, Clem ne s'était pas du tout démarqué durant la formation pour la prêtrise, mais en Indonésie, il s'est révélé très talentueux. Et on a des talents pour être une bénédiction pour d’autres.

Clem en a tiré le meilleur parti. Il a aidé beaucoup de gens avec ceux-ci, mais il pouvait en jouir aussi lui-même. Toujours bien soigné et propre, il fréquenta les super-riches, mais aussi les personnes indigentes qu'il rencontra. Partout Il se sentait à l'aise.

À partir de 1959, il fut curé pendant deux ans dans les stations périphériques de Rantepao, Toradja. Puis, jusqu'en 1968, procureur, économe et secrétaire de l'archidiocèse de Makassar. Ensuite, il est arrivé à Jakarta, la capitale, où il pourrait s’en donner à cœur joie. Il y créa une paroisse de Scheut et une maison d'hôtes pour Scheut.

Il a accompli beaucoup pour l'Église catholique d'Indonésie et pour Scheut-Indonésie, mais sa principale réalisation fut certes la création du fonds de pension de la Conférence épiscopale. Il veilla à ce que les personnes qui se sont engagées leur vie durant dans l'église en tant que catéchistes, religieuses, prêtres ou dans l'enseignement catholique, dans le secteur hospitalier ou dans un projet de l'église, puissent jouir de leur retraite après une vie de labeur. L'intention était d'investir les primes en toute sécurité, et il l'a fait dans un crématoire, une agence de voyage, une entreprise de construction et une maison d'édition.

Clem était un bon religieux. Chaque jour commença par une messe chez les sœurs et il resta fidèle à son bréviaire. En tant que Scheutiste, il avait également à cœur la formation des Scheutistes indonésiens. Il a même contribué à l’accompagnement spirituel de nos jeunes. Il était un bon confrère et un hôte exceptionnel pour tous ceux qui venaient loger chez lui. Il lui était difficile de rester tranquille et après sa retraite il fut encore le cofondateur de Fajar Baru, un foyer pour enfants.

Clem aimait la vie. Il pouvait travailler et profiter. Même quand la vieillesse arriva avec ses souffrances et ses maladies, il put continuer à aimer cette vie parce qu'il croyait en l'autre vie. En la vraie vie. Il peut maintenant se reposer près du Seigneur qui lui dira: « Viens, béni du Père, et entre dans la paix qui t'attend. Car tout ce que tu as fait pour le moindre des miens, C’est à moi que tu l’as fait. »

Theo Wynants
Read 147 times Last modified on Friday, 15 May 2020 13:08

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

The use of a cookie is a must-have for the quest to be a favorite of all serviced offerings. The accessibility of these services and the use of the service involves the use of the cookie