Contact Us  |  

    Ceux qui nous ont quittés

    Laurent Mpongo Mpoto

    Laurent Mpongo Mpoto

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
     

    Laurent Mpongo Mpoto (1931-2020)Frederic Vital Mees small

     

    Né le 24 mai 1931 à Inongo (RD Congo)
    Premiers vœux le 8 décembre 1955
    Ordonné prêtre le 2 août 1959
    Missionnaire au Cameroun et au Congo (KIN)
    Décédé à Kinshasa (RD Congo), le 6 mai 2020, à l’âge de 88 ans

     

    Le Père Laurent Mpongo a fini son pèlerinage sur terre. Oui, il nous a quittés physiquement ; nous ne le verrons plus. Mais il laisse les signes vivants de sa présence au milieu de nous.

    Le Père Laurent Mpongo que nous appelions affectueusement « Expert », était un homme de foi. Comme théologien, il avait la soif et la passion d’approfondir sa connaissance de Dieu. Il avait la soif de l’inculturation de l’Évangile pour bâtir une Église inculturée en terre africaine. Dans cette optique, il a initié la célébration de la messe adaptée à l’Église du Zaïre, communément appelée le « rite zaïrois ». Il est aussi l’auteur de plusieurs livres dont : Célébrer le mariage ; Le problème de la sorcellerie en Afrique ; Les Africains dans la CICM. Le cas du premier groupe ; Les Africains dans la CICM. La croissance d’un groupe ; et bien d’autres publications.

    En homme de foi et de prière, il était toujours présent à toutes les activités de la Communauté et de la Province : célébrations eucharistiques, méditations personnelles, repas, recréations, récollections, retraites et célébrations de certains événements. Le Père Laurent était aussi un homme qui savait oser du neuf. Il fait partie du tout premier groupe des Scheutistes africains. Il est aussi le premier Scheutiste originaire de la Province du Mai-Ndombe. Comme pionner, il a ouvert le chemin à beaucoup d’entre nous à Scheut et il a sauvé plusieurs vocations cicm. Il savait encourager et féliciter quand quelqu’un accomplissait le bien ; mais il n’hésitait pas d’interpeller quand il voyait quelqu’un sur la pente. Car, il aimait dire la vérité et il était franc.

    « Expert » était également un homme qui avait le sens de responsabilité : ponctuel, disponible, dévoué, élégant (il aimait porter sa cravate), propre et engagé. Il avait la précision dans son langage et dans ses écrits. Il avait le désir de la perfection en vue de l’excellence. Dans cet élan, il a assumé plusieurs fonctions et pas parmi les moindres dans la CICM et dans l’Église à travers le monde. Il était un homme très fraternel et attentif aux autres. Personnellement, je garde un très bon souvenir de lui. Pendant la maladie du feu Père Honoré Lesalia, le Père Laurent m’appelait chaque jour et parfois deux fois par jour pour avoir des nouvelles du Père Honoré malade. Et chaque fois il disait : « Salutations à Honoré ; je prie pour lui ».

    Pendant ces jours de confinement, il m’appelait souvent pour savoir comment nous allions en communauté.

    Nous aurions voulu lui faire des obsèques beaucoup plus adaptées à ce qu’il est pour nous : un vaillant missionnaire, religieux, prêtre ; un homme qui a la passion pour Dieu et pour l’Église, la passion pour la Congrégation du Cœur Immaculé de Marie, un baobab. Mais hélas, les mesures prises suite à la pandémie de coronavirus ne nous le permettent pas.

    La nouvelle du décès du Père Laurent nous a tous attristés et bouleversés. Nos cœurs sont perturbés. Jésus nous dit : « Que votre cœur ne soit pas bouleversé. Vous croyez en Dieu ; croyez aussi en moi » ; « Je suis la résurrection et la vie ; celui qui croit en moi ne mourra jamais ». Le Père Laurent, nous le croyons, est vivant auprès de Jésus qu’il a servi toute sa vie. Notre consolation et réconfort se trouvent dans le fait que le Père Laurent nous quitte en ce temps de Pâques, temps où nous célébrons la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ. Qu’il rencontre le Christ ressuscité qu’il a cherché et servi toute sa vie. Qu’il écoute la voix du Christ qui lui dit : « Serviteur bon et fidèle, entre dans la joie de ton maître ».

    Père Laurent nous quitte aussi pendant le mois marial, lui qui appartient à une Congrégation mariale. Que la Vierge Marie le conduise auprès de son Fils Jésus-Christ.

    Père Laurent, tu as combattu le bon combat ; tu nous as montré le bon chemin ; tu nous as enseigné ; tu nous as encouragés : merci pour tout ; un bienfait n’est jamais perdu. Nous continuons à compter sur tes prières. Partage maintenant la joie de ton Maître. Que Dieu répande sur toi la rosée de sa grâce, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen ! ■                       

     

    par Maurice Nsambo


    © 2022 CICM | Powered by VICIS