Contact Us  |  

    Ceux qui nous ont quittés

    André Broekaert

    André Broekaert

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
     

    André Broekaert (1926-2021)Frederic Vital Mees small

     

    Né à Ronse (Belgique) le 22 mars 1926.

    Il a été missionnaire en Belgique et au Japon.

    Décédé à Nibuno, Himeji (Japon) le 19 octobre 2021,

    à l'âge de 95 ans.

     
     

    Après sa quatrième année de théologie, André a obtenu deux licences (en sciences politiques et en sciences sociales) à l’université catholique de Louvain. Il est parti pour le Japon en septembre 1953. La mission étant en pleine expansion au Japon dans cette période d’après-guerre, il n’avait pas eu le temps d’apprendre la langue locale. Il a ainsi immédiatement commencé à travailler comme co-curé à Himeji.

    Il a été curé de l’église et aumônier de la prison de Sakai de 1958 à 1964. Malgré son emploi du temps chargé, il avait accepté d’assumer des fonctions au sein de la Province CICM du Japon, en tant que membre du Conseil provincial et en tant que Vice-Provincial.

    André a servi respectivement comme recteur de notre maison CICM à Tokyo et comme curé à Kakogawa de 1964 à 1969. C’est à cette époque qu’il fait connaissance du « Mouvement pour un Monde meilleur, » qui l’inspira à animer des retraites dans lesquelles il s’efforçait de transmettre les idées du Concile Vatican II. Dans ses retraites, André aimait employer souvent la phrase suivante : « L’amour n’est pas un simple sentiment, mais une décision. »

    André est revenu en Flandre pour continuer sa vie missionnaire de 1964 à 1977. Il a été d’abord collaborateur de l’équipe de la Formation permanente et en 1971 il avait été nommé Supérieur provincial de la Province CICM de Noordbelgische (NB). C’était une époque postconciliaire turbulente. En même temps, les fondations de la maison CICM de Scheut tremblaient ce qui a conduit à la démolition de la chapelle de Scheut avec ses deux tours typiques.

    De retour au Japon, il fut nommé curé à Sakai de 1977 à 1981. Il a été de nouveau nommé au Conseil provincial. Et, il avait été membre de la Commission pour les Finances pendant 30 ans. André avait vécu et travaillé dans notre Oriens Institute à Tokyo, d’abord comme Économe, puis comme Directeur, poste qu’il avait combiné avec l’animation de retraites pour les confrères en Extrême-Orient de 1982 à 1989.

    André avait travaillé comme Curé dans trois paroisses de la région d’Osaka : Himesato, Kongô et Senri New Town de 1989 à 2011. Il était connu pour aimer jouer au jeu de cartes « patience ». Vers la fin de sa vie, il a en effet dû faire preuve de beaucoup de patience. En 2011, il s’est retiré dans notre résidence de Nibuno. À la fin de sa vie, il a refusé d’être hospitalisé et a opté pour les soins à domicile. Qu’il entre maintenant dans la maison du Père

    Werner Lesage


    © 2022 CICM | Powered by VICIS