Contact Us  |  

    C.I.C.M. Gouvernements et Admnistrations généraux précédents

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    Collegio Missionario CICM

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    Le besoin d’une Procure à Rome

    Dès le début de son existence, la Congrégation envoie certains de ses jeunes membres étudier la philosophie et la théologie à Rome et à Louvain.

    En 1900, la Congrégation dépendait directement de la Congrégation pour la Propagation de la Foi. C’est pourquoi le Supérieur général résidant à Bruxelles décide d’envoyer un procureur pour le représenter à Rome.

    En 1904, Albert Misonne (1877-1937) est nommé procureur et arrive à Rome la même année.

    En janvier 1909, Misonne mentionne dans une lettre au Supérieur général qu’il a trouvé un bon emplacement pour construire une procure qui pourrait également servir de maison d’étude. Le terrain faisait partie de la Villa Lante, une propriété des Sœurs du Sacré-Cœur, qui étaient disposées à vendre cette parcelle. Le terrain, d’environ 2000 m2, est situé au bout de la Via San Francesco di Sales, derrière la grande prison Regina Cœli, le long du Tibre. L’endroit est calme, isolé, sur la colline du Janicule, à vingt minutes de l’Université de la Propagande.

    Un certain Léopold Servais (1876 — 1960), avocat à Mons en Belgique, contacté par le frère de Misonne, accepte d’acheter le terrain et de construire une maison que la Congrégation pourra louer.

    Un collège missionnaire à Rome

    En octobre 1910, le recteur et les étudiants s’installent au Collège. En décembre de la même année, le vicaire général du diocèse de Rome et un autre inspecteur monseigneur donnent leur accord sur la maison et les autorisent à célébrer la messe dans la chapelle. Le lendemain, en la fête de Saint François Xavier, Misonne bénit la maison et dit la première messe dans la chapelle.

    Le 21 septembre 1931, un décret royal est publié dans la Gazzetta Ufficiale del Regno d’Italia, annonçant que l’État italien reconnaît le statut légal du Collège Missionnaire.

    La donation Servais

    Le 13 juin 1932, Léopold Servais fait don du Collège Missionnaire — site et bâtiment — à la Congrégation du Cœur Immaculé de Marie. La raison principale de cet acte de générosité était probablement la foi profonde de Servais, son grand respect pour le travail des missionnaires et sa grande estime pour l’annonce de la Bonne Nouvelle de Notre Seigneur aux non chrétiens.

    A l’entrée du Collège Missionnaire, sur le mur de la porte donnant accès à la cour intérieure, une plaque commémorative est fixée en signe de gratitude à la famille Servais. Sur la plaque, on peut lire :


    VILLINO EMMANUELE SERVAIS
    Procura CONGR. DEL CUORE
    IMMACULATO DI MARIA SCHEUT

     

    Le Collège Missionnaire aujourd’hui

    De 1974 à 1978, la Procure a également servi à accueillir des hôtes. Après cet intermezzo, la Procure est redevenue un Collège Missionnaire, jusqu’à aujourd’hui.



    Formation permanente

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    pdf

    Ressources pour la Formation permanente (Pdf)



    La Formation permanente nous aide à mieux comprendre que le service commun que nous avons à rendre à la mission suppose que nous soyons des missionnaires épanouis, spirituellement robustes, bien informés et compétents. Cela im­plique que nous réservions du temps pour nous-mêmes. Ce n’est pas du temps perdu ou “volé” à la mission. Celui qui se perd dans l’activisme, risque de se perdre tout simplement et rend ainsi un piètre service à soi-même et à la mission.

    Les différents modes de Formation permanente

    • La lecture personnelle
    • Les récollections et les retraites
    • Les cours et les sessions
    • Les périodes sabbatiques

     

    La Formation permanente aux différentes époques de la vie et dans des situations particulières

    • Les débuts du ministère
    • A mi-chemin de la vie
    • Le grand âge
    • Les changements d’activités et les transferts
    • Les épreuves de la vie

    Formation initial

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

     


    pdfDirectives générales pour la Formation initiale (pdf)


    Chaque confrère en Formation initiale porte la responsa­bilité première de sa propre formation. Avec l'aide du Seigneur et accom­pagné par l'équipe de for­mation, il s'efforce de croître dans sa voca­tion. (Constitutions CICM, art. 73)

     

    initial formation 2

     

    La Formation initiale en CICM comporte trois étapes :

    1. Prénoviciat

    Le prénoviciat fait partie intégrante de la Formation ini­tiale cicm, bien que les prénovices ne soient pas encore membres de la Congrégation.
    Le prénoviciat est l’étape qui prépare le candidat à son entrée au noviciat.

    1. Noviciat

    Le noviciat prépare le novice à s'engager totalement, par une consécration publique à Dieu, au service de la mission confiée à l’Institut. Le noviciat éprouve le pro­pos et l'idonéité du novice.

    1. Post-noviciat

    L’étape du Post-noviciat comprend deux périodes (le second cycle d’études et le stage) qui préparent les jeu­nes membres à leur ministère missionnaire.

     


    © 2022 CICM | Powered by VICIS