Ordination épiscopale de Mgr Edgar Gacutan
Imprimer

Ordination épiscopale de Mgr Edgar Gacutan

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 



Message du Supérieur général à son Excellences, Mgr Edgar Gacutan, aux Évêques, aux autorités civiles, aux Prêtres, aux religieux et religieuses ainsi qu’à tous les fidèles présents à la célébration le 19 mars 2022

 

 

Aujourd’hui, j’adresse mes félicitations et mes meilleurs vœux à Mgr Edgar Gacutan pour son ordination épiscopale en tant que nouvel évêque du diocèse de Sendai.

C’est en 1947 que CICM a commencé sa mission au Japon dans la région située au-delà d’Akashi vers la préfecture d’Okayama. À cette époque, le Japon était encore en voie de développement, se remettant des ravages de la Seconde Guerre mondiale et des effets horribles des deux bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasaki. 

Le tremblement de terre dévastateur de magnitude 9.0 a frappé le nord du Japon en 2011. Ce tremblement de terre a causé une série de tsunamis. Je me souviens encore d’avoir regardé à la télévision les nouvelles avec les images dramatiques de personnes fuyant les grandes vagues qui ont balayé les zones côtières et emportant avec elles des personnes, des bâtiments et tout ce qui se trouvait sur leur chemin. Parmi les diocèses du Japon, celui de Sendai a été le plus durement touché par le tremblement de terre et le tsunami qui a suivi.

À travers la Conférence épiscopale du Japon, le diocèse de Sendai a demandé à CICM d’envoyer des missionnaires pour aider les nombreux travailleurs migrants touchés par la tragédie.

C’est sous la direction du Supérieur provincial de l’époque, Edgar Gacutan, que CICM a répondu positivement à cette demande. C’était une demande tout à fait conforme à la mission et au charisme CICM d’aller là où notre présence est la plus nécessaire. Mgr Edgar lui-même, après son mandat comme Supérieur provincial, a travaillé dans le diocèse de 2015 à 2017.

Je suis sûr que Mgr Edgar ne pouvait pas imaginer en 2011, lorsqu’il a répondu à l’appel missionnaire pour envoyer des missionnaires CICM à Sendai, qu’il serait fait pasteur de ce diocèse dix ans plus tard. Notre Dieu est en effet un Dieu de surprises !

Aujourd’hui, je suis heureux d’adresser mes félicitations et mes vœux à Mgr Edgar à l’occasion de son ordination comme évêque du diocèse de Sendai. Malheureusement, en raison des restrictions de voyage dues au coronavirus, je regrette de ne pouvoir me joindre personnellement à vous en cette joyeuse occasion, mais nous sommes unis dans la prière.

Soyez assuré, Mgr Edgar, de mes prières pour vous alors que vous commencez votre ministère en tant que pasteur de Sendai.

Le diocèse de Sendai, comme le troupeau des 15 autres diocèses du Japon, est un diocèse diversifié qui comprend de nombreux travailleurs migrants d’autres pays venus au Japon pour gagner leur vie. Je suis sûr qu’ils trouveront en vous, Mgr Edgar, un pasteur rassembleur.

Mgr Edgar, notre Dieu est un Dieu de surprises, et je suis sûr que Dieu continuera à vous réserver des surprises dans votre ministère de pasteur de Sendai. Certaines surprises peuvent être agréables, d’autres peuvent ne pas l’être autant et peuvent même vous causer des nuits blanches. Cependant, notre Père aimant, qui vous appelle aujourd’hui à être son Pasteur de ce diocèse, prendra soin de vous demain et chaque jour. 

Avec mes souhaits renouvelés de prière et dans une profonde communion de cœur, recevez, Mgr et estimé confrère, mes vœux les plus sincères et les plus profonds pour un ministère fructueux en tant que Pasteur du diocèse de Sendai.

Sincèrement vôtre dans le Cœur Immaculé de Marie,

 

Charles Phukuta, cicm

Cliquez ici pour voir la vidéo de l'ordination