Contact Us  |  

    Ceux qui nous ont quittés

    Gerard van Beers

    Gerard van Beers

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
     

    Frederic Vital Mees smallGerard van Beers (1927-2020)

     Né à Vught (NL), le 14 décembre 1927

    Premiers vœux le 8 septembre 1948

    Ordonné prêtre le 2 août 1953

    Missionnaire au Brésil et aux Pays-Bas

    Décédé à Breda (NL) le 16 avril 2020

    à l’âge de 92 ans

    Gerard van Beers est né et a grandi à Vught, où son père était sacristain dans la « grande » église. Comme Gerard aimait le raconter souvent, le nouveau-né Gerard fut porté à l’église par son père dans un panier (comme le panier en osier de Moïse), et à son baptême, il reçut le nom de Gerard avec lequel il vivait et avec lequel nous l’avons connu.

    Dès son jeune âge, Gerard était autorisé à aider son père à l’église, et c’est ainsi que le désir de devenir prêtre a grandi en lui. Son oncle chez les Norbertins aurait aimé l’envoyer dans cette direction, mais Gerard préféra se rendre à Sparrendaal. Devenir missionnaire était son objectif de vie. Après ses études et son ordination, la plupart de ses camarades de classe sont partis pour la mission, mais Gerard a été nommé tuteur au collège missionnaire. Il a accompli cette tâche avec beaucoup d’enthousiasme pendant plusieurs années. Il s’occupait de la chorale, était un chef de file du scoutisme et dirigeait le travail manuel.

    Cependant, lorsque le collège fut reconnu par l’État, seuls les enseignants diplômés étaient habilités à enseigner et ses activités ne correspondaient plus au programme. Ce fut le temps de partir pour la mission. Cependant, lors de son examen, il reçut un avis négatif et, comme il le dit lui-même, il ne fut pas « apte aux tropiques ». Partir pour la mission n’était donc pas une option. Heureusement, les frères de Dongen cherchaient un enseignant et un accompagnateur spirituel pour leurs écoles pour enfants handicapés mentaux. Gérard y a commencé à travailler avec beaucoup d’enthousiasme. À ce titre, Gerard a fait un travail formidable.

    Gerard aimait aussi raconter ses innombrables pèlerinages à Lourdes. Cela comprenait souvent une visite à Nevers, où Bernadette a vécu et est morte. Cela marquait Gerard plus que Lourdes même. Gerard est décédé le 16 avril, fête de la bienheureuse Bernadette de Lourdes.

    Il a pris sa retraite à Teteringen il y a cinq ans. Il était temps parce que sa mémoire commençait à lui faire défaut. Il perdait son chemin lors de ses déplacements à vélo dans les environs de Teteringen. Mais il y avait toujours des confrères ou des gens sympathiques qui le ramenaient en toute sécurité chez nous. Gerard était un homme gentil qui ne dérangeait personne. Il appréciait l’attention et le soin affectueux des confrères et du personnel.

    Cependant, notre quarantaine à cause de la COVID-19 était de trop pour Gerard. Il est devenu complètement confus et, pour aggraver les choses, il eut un accident vasculaire cérébral qui le faisait tomber à plusieurs reprises. Le 16 avril, il est décédé paisiblement à l’hôpital Amphia de Breda.

    Qu’il repose en paix. ■ 


    par Joep van Gaalen


    © 2022 CICM | Powered by VICIS